© 2021 by MANTA POINT

bike_learning2.jpg

 

Apprendre en faisant l’expérience dans le corps…
 
Petite histoire de vélo….

Apprendre à faire du vélo en lisant un manuel ou à partir d’une théorie physique sur l’équilibre, la vitesse, le regard et le pédalage à mettre en œuvre ne permettront pas de vous positionner sur la ligne de départ du prochain tour de France ni même d’aller chercher le pain à vélo le dimanche matin.


En revanche, se mettre sur le vélo et faire l’apprentissage par l’expérience dans le corps de l’équilibre nécessaire, de la vitesse minimale pour garder cet équilibre, de la direction du regard pour garder le cap… permettra d’ajuster à chaque nouvel essai le pédalage nécessaire à faire quelques mètres, puis le tour du quartier et si l’amour du geste, de la sensation, de la liberté….vous prend … de vous entrainer jusqu’à la maitrise pour entrer dans votre zone d’excellence.   
 

Quoi qu’il en soit, une fois ‘engrammée dans les muscles’, cette compétence ‘faire du vélo’ nous accompagne toute notre vie.  Elle reste disponible et accessible lorsque nous en avons besoin.      
    

 

Au-delà du vélo…

Avez-vous déjà constaté - en tant que participant ou organisateur - que les nouveaux comportements appris en formation sont souvent peu intégrés au quotidien après la formation? Cela plus particulièrement lorsqu’on aborde des thèmes liés au fonctionnement de l’individu ?….

Alors comment faire pour qu’une formation porte ses fruits sur le long terme et provoque un réel changement de comportement ou donne accès à de nouvelles ressources pour gérer des situations, des projets, travailler en équipe vers un but commun? 
 

Les différentes études menées montrent qu’au-delà de l’adéquation de la formation aux besoins de la personne et des équipes, ce qui va faire la différence sur le long terme et permettre de créer un réel changement de comportement c’est :
 

  • Apprendre en stimulant les 5 sens : pas seulement voir ou entendre mais aussi faire l’expérience dans le corps du mouvement, de la posture, du touché, du goût, de l’odorat lorsque c’est possible et approprié.

  • La répétition : faire appel à la plasticité du cerveau afin de créer de nouveaux circuits neuronaux pour la mise en place de nouvelles habitudes

 

  • La motivation de l’apprenant : un espace d’apprentissage ludique est facteur de motivation, on apprend mieux en s’amusant !

  • Un climat émotionnel fort : les situations apprises restent gravées dans la mémoire lorsqu’elles se déroulent dans un contexte émotionnel fort où l’ensemble de la personne est engagée.

 
Ce sont l’ensemble de ces paramètres qui sont mis en œuvre dans les ateliers, sur mesures et coachings Creativ’Move.