© 2021 by MANTA POINT

Libérer les tensions liées au stress et aux traumatismes: Le TRE

 

TRE signifie Trauma & Tension Releasing Exercises (Exercices de Libération des Tensions & Traumas). Le TRE, créé par David Berceli (Phd & traumatologue) aux Etats-Unis, s’inscrit dans ce courant récent de la traumatologie et de recherches croisées et multidisciplinaires, y compris la neurobiologie, qui mettent en lumière un nouveau paradigme dans le traitement des traumas : les ressources du corps humain sont un facteur clef de la transformation du trauma en résilience.
 

Les recherches mettent en évidence que l’organisme humain est conçu non seulement pour vivre et endurer des expériences traumatiques mais aussi pour s’en remettre et guérir.
 

Le TRE en particulier a été élaboré pour libérer de profondes tensions chroniques, diminuer le stress et participer au traitement des traumas et des symptômes de stress post-traumatique (P.T.S.D).
 

De la réaction autonome de protection…


Il s’agit d’une réponse au danger qui consiste à se mettre en position fœtale, ou dans une moindre mesure de contracter, même de façon imperceptible, l’avant du corps. Il s’avère que cette réponse est universelle dans le genre humain. Elle est commandée par le système nerveux autonome pour protéger les organes vitaux et l’avant du corps qui est normalement exposé au danger. 
 

Elle est le résultat d’une réaction musculaire en chaine dont les muscles psoas sont l’épicentre. Elle implique la musculature profonde (c’est-à-dire celle qui est près du squelette) et elle va de la tête aux pieds.
 

Ce qui correspondait à une réponse adaptative aux dangers ponctuels rencontrés par nos ancêtres des cavernes est maintenant activé de façon chronique dans nos vies ‘stressées’ sans que nous en ayons conscience ou lors de traumas (opération chirurgicale, accident de la vie, agression et abus).  
 

… A la réaction autonome de relâchement : les tremblements.


Au contraire de la réaction autonome de protection, la réponse involontaire de relâchement est un mécanisme corporel qui, par le tremblement, libère les tensions chroniques affectant la chaine musculaire des psoas, et inverse les réponses défensives involontaires du système nerveux autonome résultant de trauma ou de stress.

 

Une méthode de guérison naturelle et encodée:


Le fait de trembler est une réaction du système nerveux autonome que partagent tous les mammifères et qui a pour effet l’autorégulation et la réduction du niveau d’activation du système nerveux après un stress intense et/ou un trauma. Cela permet de passer d’un système nerveux en alerte constante à un système nerveux apaisé.

Ce mécanisme de tremblement fait partie des moyens génétiquement encodés destinés à permettre à un organisme de revenir à l’équilibre et à une physiologie de sécurité une fois le danger disparu. Les tremblements servent à décharger la tension musculaire additionnelle qui a été mobilisée pour produire l’énergie nécessaire pendant l’épisode traumatique ou de stress. Ils permettent aussi d’évacuer les substances hormonales et chimiques accumulées dans l’organisme pour faire face à la menace (cortisol et adrénaline par exemple).
 

Chez les humains, ce mécanisme de tremblement s’est atrophié pour des raisons culturelles qui nous poussent à nous figer et à nous raidir physiquement plutôt que de laisser faire cette réaction autonome de guérison.